Série 02 – Management d’équipe : Les sources de motivation (7/8)

Quels sont les meilleurs moyens pour motiver ?

La plupart des managers croient connaître les motivations de leurs collaborateurs, mais se trompent, en fait, plus ou moins. Toutes les études faites à ce sujet montrent un écart important, entre ce que les cadres croient au sujet des attentes de leurs collaborateurs et ce que ceux-ci en disent eux-mêmes.

Il est donc nécessaire de se méfier de ses opinions sur les motivations des autres et de faire des efforts particuliers pour vérifier leur bien-fondé par rapport à chaque individu et pour un moment donné.

Le code SACRE

Pour développer la motivation et l’énergie des collaborateurs, il faut lui parler son langage SACRÉ

Cet outil est un moyen mnémotechnique pour retenir et utiliser les principales sources de motivation d’un collaborateur. Il s’agit de :

  • La Sécurité : désigne tout ce qui participe à une réduction des peurs et des risques.
  • L’Appartenance : Désigne les besoins sociaux et notamment le lien avec le groupe et l’ambiance de travail.
  • Le Confort : désigne tout ce qui concourt à la simplification de l’existence.
  • La Reconnaissance : désigne la quête d’affection et de feed-back positif. Comme nous l’avons vu dans les articles précédents, c’est un puissant facteur de motivation.
  • L’Épanouissement : Regroupe le développement de soi, le dépassement de soi, la réalisation de soi mais aussi l’aventure et la nouveauté.

Par son écoute, le manager pourra repérer facilement les codes privilégiés de son collaborateur. Et l’écoute, c’est déjà un acte fort de reconnaissance !

Rendre les motivations instrumentales

Une fois qu’on est aussi certain qu’on peut l’être des désirs de ses collaborateurs, il faut structurer le travail et les récompenses de manière à ce que le travail bien fait soit pour le collaborateur le moyen qui lui permet de satisfaire un besoin qui lui tient à cœur. Souvenons-nous que l’exigence du manager peut être absolue en ce qui concerne le respect des basiques ou bonnes pratiques du métier et que le pari du manager c’est que l’application des basiques mène au résultat.

Les sources de démotivation

Nous listons ci-dessous quelques erreurs de base à éviter lorsqu’on est manager :

  1. Ne laisser aucune marge de liberté dans le travail du collaborateur
  2. Ne pas fixer d’objectifs clairs
  3. Faire faire un travail pour lequel le collaborateur ne se sent pas qualifié.
  4. Ne par donner de feed-back ou que du feed-back négatif
  5. Traiter in-équitablement et ne donner aucune reconnaissance pour une performance au-dessus de la normale.
  6. Ne pas donner les moyens nécessaires pour faire un bon travail.
  7. Surcharger le collaborateur de contraintes, de contrôles agaçants et inutiles.
  8. Mettre constamment sous pression
  9. Entretenir une ambiance pourrie, dans un climat général qui manque de sécurité, de confiance et de respect mutuel.
  10. Traiter le collaborateur comme un numéro, un facteur de production.
  11. Ne pas susciter la fierté de travailler pour l’entreprise .
  12. Ne pas tenir sa parole.

Quelques remèdes

  1. Veiller à une bonne adéquation entre le travail à faire et le collaborateurs (ennuyeux, inutile, sans éthiques…).
  2. Fixer des objectifs (pas d’objectifs pas de succès pas de motivation).
  3. Donner du feed-back positif (intéressement, suivi et surtout écoute).
  4. Être équitable (tenir ses promesses, pas de favoritisme).
  5. Mettre à disposition les moyens nécessaires pour faire un bon travail.
  6. Réduire/éliminer les complications procédurales
  7. Limiter le stress (connaître les sources et l’intensité).
  8. Garantir de bonnes conditions de travail.
  9. Créer une bonne ambiance de travail.
  10. Permettre une forte implication/participation.
  11. Surveiller la qualité des produits et services ainsi que créer une culture d’entreprise dont on peut être fier.
  12. Ne pas tolérer des chefs incompétents, désabusés et qui dénigrent l’entreprise et / ou leurs supérieurs sans faire de proposition.

Au final, il faut prendre conscience que la responsabilité du manager sur la motivation des collaborateurs de l’entreprise est totale.

Alain WIND
http://www.dekades-conseil.com

18.05.2010 · Alain WIND · Pas de commentaires
Tags: , , ,  · Posté en: 03 - Management d'équipe

Laisser une réponse

Vous devez être connectépour commenter.