Série 02 – Management d’équipe : Les sources de motivation (6/8)

La notion de tiers privilégiés

Le besoin fondamental de chacun d’entre nous est un besoin de reconnaissance de la part de personnages qui nous intéressent, qui sont importants à nos yeux.

On peut regrouper ces personnes que l’on appelle « tiers privilégiés » en quatre catégories comme l’indique le schéma suivant :

Tiers-privilegies

les tiers privilégiés primaires qui sont les parents ou les parents nourriciers.

Ces personnages jouent un rôle essentiel quand on sait l’importance de la petite enfance dans le développement psychologique. Ce sont eux qui nous inculquent les Valeurs dans tous les domaines :

  • Professionnelles : goût du travail, la rigueur…
  • Morales : bien/mal, respect, franchise…
  • Comportementales : réalisme, politesse, exactitude…
  • Familiales : esprit, entraide…
  • Culturelles ou sportives : lecture, peinture, football…

Les motivations fortes, les passions par exemple, sont le plus souvent l’écho intériorisé des passions parentales. Ainsi, un fils qui admire son père ne pourra pas lui faire davantage plaisir qu’en réussissant à exercer une profession dont le père avait rêvé pour lui-même, ou en accomplissant des performances supérieures à celles du père dans un domaine de prédilection de celui-ci. Ceci permet de dire que l’individu ne travaille pas pour lui-même (pensons ici à la formule courante : « C’est pour toi que tu travailles ! ») mais pour faire plaisir à un tiers privilégié. Il faut en même temps que la relation avec ce tiers soit forte pour que la motivation soit puissante et on peut dire ainsi que la dépendance affective est le vecteur principal d’une motivation forte. C’est dire à quel point le rôle des parents est essentiel dans l’accompagnement motivationnel des enfants.

les tiers privilégiés secondaires sont les enseignants, les formateurs, les entraîneurs et les managers

Dès lors que les Tiers Privilégiés Primaires et les Tiers Privilégiés Secondaires ont les mêmes valeurs, l’enfant ou le managé décuple d’énergie.

Exemples : Tabarly et Colas ou Guimard et Hinault

On sait aussi les conflits qui peuvent naître d’une rivalité dans l’influence entre, par exemple, les parents et certains enseignants. L’enfant ou le managé est parfois écartelé.

les tiers privilégiés tertiaires sont les conjoints, les amis, les pairs

Leur opinion compte beaucoup en complément des tiers de rang supérieur.

les tiers privilégiés quaternaires sont les passants, les spectateurs, les auditeurs

Dans certains cas, leur opinion peut également compter beaucoup par exemple pour un conférencier. Tous les sportifs et les comédiens savent que le public joue un rôle considérable dans leur réussite.

Application dans le domaine du management

Ainsi, nous n’existons que par les autres, et le regard de certaines personnes (le manager en particulier) exerce une influence considérable sur l’état de notre motivation. Nous sommes tous, plus ou moins inconsciemment, des motivateurs ou démotivateurs par notre manière d’être et de nous comporter avec les autres. La prise de conscience de nos attitudes apparaît alors comme essentielle dans la création d’un relationnel positif entre manager et managé.

A noter que plus les gens ont des valeurs fortes moins ils ont besoin d’artifices pour se ré-assurer. Un individu puissant est une personne qui a intégré de fortes valeurs communes à tous ses Tiers Privilégiés.

Alain WIND
http://www.dekades-conseil.com

15.05.2010 · Alain WIND · Un commentaire
Tags: , ,  · Posté en: 03 - Management d'équipe

Une Réponse

  1. Bulletin mai 2010 : ça sent l’été « Le bulletin PMI Lévis-Québec - 31.05.2010

    [...] Management d’équipe : Les sources de motivation La notion de tiers privilégiés Visitez le site ici. [...]

Laisser une réponse

Vous devez être connectépour commenter.