Manager des salariés plus âgés : les 7 fondamentaux

L’évolution démographique fait que l’on va travailler de plus en plus tard dans les entreprises. Les managers de la génération X (et même Y !), doivent apprendre à manager les salariés plus âgés. Ces générations ont des visons très différentes de la relation au travail, de l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle, des technologies etc.

Dans ce contexte, c’est le rôle du manager que de prendre les devants et de créer la relation de confiance qui fera que les travailleurs âgés restent productifs et engagés dans le projet d’entreprise et dans leur mission.

Pour cela 7 clés indispensables à connaitre et mettre en œuvre :

1. Mettez de côté vos préjugés

Tous les salariés plus âgés ne sont pas dépassés par la technologie et finis pour la vie en entreprise. Chaque salarié est différent et il est important de prendre le temps de connaitre l’état d’esprit de ses collaborateurs. Certains salariés plus âgés sont en attente de la retraite (parfois inconsciemment), alors que d’autres sont au contraire très motivés et en attente de projets nouveaux. Observez, ayez des séries d’entretiens individuels informels, allez-y l’esprit ouvert et sans à priori, ce qui vous permettra de comprendre les motivations et compétences de chacun pour adapter votre management.

2. Communiquez, Communiquez, Communiquez

Ne partez pas du principe que les collaborateurs plus âgés savent ce que vous attendez d’eux. Ils n’ont pas la même expérience que vous. Soyez explicite sur vos attentes et objectifs, et sur les critères de mesure de la réussite. C’est d’autant plus important avec un collaborateur plus âgé, car la différence de génération crée naturellement des problèmes de communication et de compréhension.

3. Valorisez et respectez leur expérience

Vos salariés plus âgés ont trainé leurs guêtres. Ils en ont vu beaucoup. Ils en ont fait beaucoup. Reconnaissez leur expérience, apprenez de leur expérience. Encouragez les personnes plus jeunes dans votre équipe à adopter la même attitude que vous et à apprendre de leurs ainés. Les leçons que l’on peut tirer des galères et échecs sont inestimables.

4. Ne sur jouez pas votre rôle de « patron »

Les salariés les plus âgés ont fait leur carrière dans une culture de respect de la hiérarchie. Ils savent que vous êtes le patron et il n’est nul besoin de le leur rappeler. La plupart d’entre eux ont été à un certain moment des patrons eux aussi. Ne tombez pas dans le piège du petit chef de trente ans qui a tout vu, tout fait, tout compris et qui compte bien bouleverser les habitudes de travail. Cela traduit un manque de confiance en soi et les salariés n’en sont pas dupes. Travaillez à diriger votre unité et ne perdez pas de temps à jouer un rôle.

5. Formez-les et reconnaissez-les

Les salariés les plus âgés ont besoin de formation autant que les jeunes; autant et aussi souvent, mais pas sur les mêmes sujets. Encouragez le salarié à se former aux nouvelles technologies, plutôt que de constater son incompétence, est un choix judicieux. Et ne croyez pas que les salariés les plus âgés sont moins réceptifs aux formations que les jeunes.

En fin de carrière un salarié sera souvent moins sensible à une promotion qu’à de la reconnaissance. Félicitez-le pour un travail bien fait, et valorisez sa contribution à la réussite du service et de l’entreprise, encouragez un progrès et renforcez  sa capacité à progresser quel que soit son âge.

6. Utilisez-les comme des mentors

Utilisez les salariés les plus âgés comme mentors des plus jeunes collaborateurs de votre équipe. La plupart des salariés âgés ont des trésors d’expérience et de compétences qu’ils rêvent de transmettre aux plus jeunes pour peu qu’on leur en donne l’occasion. Donnez-leur cette opportunité, votre organisation en tirera des avantages et vos collaborateurs âgés se sentiront reconnus et utiles.

7. Faites-vous coacher

Le manager est comme le bon vin, il se bonifie avec l’âge. Il est difficile pour un jeune manager d’avoir tout bon dès le début. Il est utile d’avoir dans l’entreprise ou à l’extérieur de l’entreprise un coach qui peut aider à prendre du recul, par exemple dans le cas d’un salarié âgé démotivé. Le rôle du manager dans cette situation est au minimum de constater et comprendre la situation, et d’en référer aux ressources humaines pour bâtir un plan d’action.

Vous voila armé des 7 fondamentaux du management de salariés plus âgés.

Avec les lois en cours sur l’allongement de la durée du travail et des départs en retraite, nul doute que cette compétence va devenir indispensable dans la panoplie du parfait manager !

Alain Wind

11.06.2010 · PierreH · Pas de commentaires
Tags: , , , , , , , ,  · Posté en: 03 - Management d'équipe

Laisser une réponse

Vous devez être connectépour commenter.