Signaux faibles

Le concept de signaux faibles

La notion de weak signals est due à H I. Ansoff (Ansoff, H.I., 1975, Managing strategic Surprise by Response to Weak Signals. California Management Review, V.XVIII, n°2, p.21-33). Cet auteur a compris très tôt l’intérêt de ce concept issu de l’électromagnétisme et de l’électronique pour le domaine du management, spécialement dans des contextes de changements rapides et de concurrence croissante.

Selon Olivier Mevel, les « signaux faibles » sont des informations partielles et fragmentaires fournies par l’environnement, éventuellement en parallèle des signaux forts, qui sont porteuses d’un « ordre » spécifique et reconnues comme telles par l’organisation après un traitement approprié.

Les signaux faibles, sont donc des signes à petite fréquence, à caractère devancier et presque inévitablement de  faible intensité et/ou visibilité.

Leur utilisation pour la veille stratégique

En intelligence économique, les signaux faibles sont les éléments de perception de l’environnement, opportunités ou menaces, qui doivent faire l’objet d’une écoute anticipative, appelée veille, dans le but de participer à l’élaboration de choix prospectifs en vue d’établir une stratégie, et de réduire l’incertitude.

La veille stratégique en entreprise peut s’appuyer sur l’équivalent d’un radar qui permet de capter des informations émergentes, d’origines diffuses. Il est probable que les signaux faibles soient particulièrement importants lorsque l’entreprise cherche à anticiper les ruptures susceptibles de se produire dans son environnement (économique,technologique, social, etc.).

La notion de « signal faible » est liée à la prise de conscience d’une problématique. On ne peut pas chercher des signaux faibles en l’absence de question préalable.

Des exemples

Ils peuvent être internes ou externes. Il peut s’agir par exemple d’un afflux de questions sur le même thème au service consommateur d’une marque. Ce type de structures, tout comme les observatoires sociaux mis en place au sein des entreprises, sont des sources très efficaces de recueil de signaux d’alerte.

La Maison Blanche avait un jour commandé une quantité beaucoup plus importante qu’à l’accoutumée de cigares de La Havane, signe que son hôte allait déclencher une action hostile au régime de Fidel Castro.

Une célèbre terroriste française aurait été « logée » par une observation fine sur l’ensemble du territoire des variations des ventes à des particuliers d’aliments pour hamsters, les autorités connaissant son attachement à la compagnie de ces animaux.

Le point important est de rester attentif à l’environnement et de susciter cette attention chez ses collaborateurs.

Alain WIND
http://www.dekades-conseil.com

28.05.2010 · Alain WIND · 2 Commentaires
Tags: , , , ,  · Posté en: 04 - Management des processus

2 Réponses

  1. Signaux faibles | HowToBecome-Manager.fr | Information Mining R&D - 28.05.2010

    [...] original here: Signaux faibles | HowToBecome-Manager.fr Share this [...]

  2. Les tweets qui mentionnent Signaux faibles | HowToBecome-Manager.fr -- Topsy.com - 28.05.2010

    [...] Ce billet était mentionné sur Twitter par Business Commando, Jérôme J et Camille A, Alain WIND. Alain WIND a dit: Nouvel article: Signaux faibles http://www.howtobecome-manager.fr/?p=1221 [...]

Laisser une réponse

Vous devez être connectépour commenter.